Actualités

Martin Hubacher couronné «Vigneron bernois de l’année»

Source /
Martin Hubacher, de Douanne, (à droite sur la photo) a été désigné «Vigneron bernois de l’année 2018»: sa sélection de trois vins a obtenu le plus grand nombre de points.

Quelque 107 vins et 20 producteurs/productrices du canton de Berne étaient en lice pour le prix « Vin bernois de l’année ». Les lauréats de l’édition 2018 sont :

  • Meilleur vin bernois | Chasselas : Anne-Claire Schott, Douanne
    Désignation du vin lauréat : Gutedel Sélection 2017

    La deuxième place revient à Adrian Klötzli, de Douanne (Klötzli Ligerzer Chasselas 2017), la troisième à Martin Hubacher, de Douanne lui aussi (Johanniter Sélection 2017).
     

  • Meilleur vin bernois | Spécialité de blancs : Beat Burkhardt, Gléresse
    Désignation du vin lauréat : Bijou des Blancs 2017

    Les deuxième et troisième places reviennent à Anne-Claire Schott, de Douanne (Sauvignon blanc 2017 et Chardonnay 2016).
     

  • Meilleur vin bernois | Pinot gris : Martin Hubacher, de Douanne
    Désignation du vin lauréat : Pinot gris 2017

    La deuxième place revient à Nick Bösiger, de Douanne (Pinot Gris 2017), la troisième à Simon Krebs-Wenger, de Douanne lui aussi (Pinot Gris 2017).
     

  • Meilleur vin bernois | Pinot noir : Stephan Martin, de Gléresse
    Désignation du vin lauréat : Pinot noir barrique 2015

    La deuxième place revient à Fabian Teutsch, de Chavannes (Weingut Schlössli Pinot Noir Réserve 2015), la troisième conjointement à Ruth Wysseier et à Werner Schweizer (Schafiser Pinot Noir Barrique Réserve 2015).
     

  • Meilleur vin bernois | Spécialité de rouges : Martin Hubacher, de Douanne
    Désignation du vin lauréat : Saint Laurent 2015

    La deuxième place revient à Theo Soland, de Douanne (Soland’s Cuvée Rouge 2016), la troisième à Adrian Klötzli, de Douanne lui aussi (La cuvée unique 2015).
     

  • Vigneron bernois de l’année 2018 : Martin Hubacher, de Douanne
    Désignation des trois vins ayant obtenu le plus de points : Pinot Gris 2017, Saint Laurent 2015, Chasselas 2017

 

Les lauréats ont reçu un diplôme des mains de Christoph Ammann, directeur de l’économie publique. Ils peuvent utiliser la distinction « Vin bernois de l’année 2018 » pour commercialiser le vin lauréat. Jürg Maurer, le commissaire viticole bernois, a loué en particulier la variété et la qualité élevée des blancs régionaux : « Il y a 30 ans, on ne trouvait pratiquement que du Chasselas et du Riesling-Sylvaner. Aujourd’hui, les variétés et les styles sont plus nombreux. »

Le concours du « Vin bernois de l’année », organisé par la Direction de l’économie publique et les fédérations de vignerons bernoises, vise à promouvoir la production et la vente de vins de qualité dans le canton de Berne. Le « Vin bernois de l’année » est par ailleurs servi lors des manifestations officielles du Conseil-exécutif.

Les clés du succès

Le conseiller d’État Christoph Ammann attribue le succès des vignerons et des vigneronnes récompensés à leur volonté de faire de la qualité, à leur capacité d’innovation et à un véritable travail d’équipe. Il a demandé à Martin Hubacher, « Vigneron bernois de l’année 2018 », d’être l’ambassadeur du canton de Berne, de vanter les attraits de cette région viticole et de donner un visage à toutes celles et à tous ceux qui participent à la production de vins de premier ordre. Cela incitera les consommateurs à déguster des produits locaux de qualité. 

Prévisions pour les vendanges bernoises 2018

Les vendanges bernoises 2018 s’annoncent belles : le débourrement précoce, les pluies opportunes, l’ensoleillement maximal et la quasi-absence de grêle jusqu’ici laissent présager une excellente récolte partout dans le canton. Les quantités produites devraient en outre être supérieures à la moyenne de la décennie.